Esyllt : une bande-son parfaite pour des films fantastiques (Relics-Controsuoni – Italie)

Esyllt : une bande-son parfaite pour des films fantastiques

Il nous semble entendre une nouvelle version de quelques classiques de Steven Wilson

avec la délicieuse Dam Kat comme substitut au leader de Porcupine Tree. « 

Un grand merci à Stefano de  » Relics-Controsuoni  » pour cette nouvelle chronique, la 2ème publiée en Italie pour Children in Paradise … et cela nous fait bien plaisir ! Merci L’Italie * Grazie Italia *

Extraits :  » A partir d’une analyse des plus objective, les six membres de ce groupe moderne connaissent leur art. Tout d’abord, la chanteuse Dam Kat, interprète et compositrice de mélodies sincères et attachantes (…) et le guitariste soliste Gwalchmei Hengrist (…) L’atmosphère environnante prédomine ainsi dans le reste du disque, avec un soutient trés particulier du claviériste Jean Marc Illien. Ces interventions sont toutes cohérentes avec l’objectif commun au groupe de ne pas exagérer, mais plutôt de raconter une histoire charmante et persuasive, aux accents épiques du filtre celtique. (…)

Les structures des chansons semble progressives mais pas trop complexe. Le chemin intensif néanmoins est là. Un espace où les chansons prennent maturité (…)En fait, on retrouve des ressemblances avec les mûres productions célèbres comme celles de Porcupine Tree ou même Pink Floyd. Incroyable à dire, ces ressemblances ne font pas de mal à l’auditeur, ce qui est à coup sûr un signe de la performance et agencement de remarquable qualité. Dans la deuxième piste en particulier, appelé « King arthur’s death » il nous semble entendre une nouvelle version féminine de quelques classiques de Steven Wilson, avec la délicieuse Dam Kat comme substitut au leader de Porcupine Tree.  »

Les Children in Paradise  ont su si bien re-travaillé « les clés » de leur musique, qu’elle reste dans votre tête avec ce petit goût sucré de leurs nouveaux arrangements. En restant sur ​​le même thème analytique, même la piste la suite ressemble à un mélange parfait de «déjà connu» et « nouveaux vêtements ». Sur « My Son » vous pouvez sentir les fortes échos de Gilmour & co., A quelques points prés, ils parviennent à obtenir un son terriblement proche de leur chef-d’œuvre. (…) La chanteuse Kat est capable de jouer habilement  de ses cordes vocales et hypnothise le public avec un cadre cyclique digne des meilleurs illusionnistes.

Esyllt, est aussi imbibé de liens avec d’autres genres (ici en particulier avec certains compositeur de métal épique) éclairés d’une magnificience épique : la douceur. Les superbes arrangements emporte l’auditeur, des chansons de ce genre pourrait facilement être  » une bande-son parfaite pour des films fantastiques.  » (…) Le choix du terme « Atmospherique » semble approprié, parce que les chansons sont indubitablement capable de   berçer le public jusqu’aux dernières notes de la dernière chanson  » I’m Alive «  sombre et mystérieux monde, peut-être même trop vague dans l’inconscient de celui qui reçoit le produit final de la bande. (…) une compacité expressive rare… Pas de doute sur la compétence des musiciens, ni sur les compétences spécifiques d’un couple d’excellence à l’intérieur de ce groupe, que ce soit pour que le mysticisme puissant et l’objectif évoqué par les atmosphères qu’ils parviennent à créer (…)

> Traduit de l’italien

Source : Lire l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s